Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/crishdogg/public_html/premierlanka.com/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2715

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/crishdogg/public_html/premierlanka.com/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2719

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/crishdogg/public_html/premierlanka.com/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3615
Mihintale – Premier Lanka Voyages

Mihintale

Mihintale est un site archéologique composé d’un Temple, de large stupas et de statues. Non loin d’Anuradhapura, Mihintale est situé dans le Triangle culturel de la Province du Centre Nord du pays. Il est généralement admis que c’est là qu’a débuté le bouddhisme au Sri Lanka. Étant l’un des 16 endroits visités par Lord Buddha au Sri Lanka, Mihintale est considéré comme l’un des principaux lieux de pèlerinage sacré du pays. Des monuments anciens et de belles statues attestent de l’importance religieuse du site.

En raison de son importance sur le plan religieux, Mihinthale a été fréquenté par de nombreux moines Boudhistes et des multitudes de croyants ; Cela a conduit au développement de la ville et des inscriptions du Xème siècle retrouvées sur le site indiquent que le premier hôpital au Sri Lanka aurait été construit à Mihintale par le roi Sena le Second (853-887). Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver des objets en terre cuite provenant de cette période.

L’accès au Temple par 1800 marches irrégulières taillées dans la roche et le granit font du site un endroit unique. Le réfectoire des moines qui pouvait accueillir jusqu’à 3000 moines et autres vestiges sont visibles sur la deuxième terrasse (le site en comprend 3). Il est intéressant de noter qu’une dalle de granit poli porterait des inscriptions donnant des informations sur le monastère; ces inscriptions auraient été laissées par le roi Mahinda (956-972).

Le roi Lankatissa (119-109 av. J.C.) serait à l’origine du stupa Kantaka Chethiya. Cette information est basée sur le fait que le manteau de pierre de ce monument a été édifié sous son règne.

Le Stupa rénové vers 1930 fait environ 12 mètres de haut et 129 mètres de diamètre. Aux 4 coins du Stupa se trouve le Vahalkada, orné de sculptures et figurines plus ou moins avenantes reflétant une partie de l’histoire du Sri Lanka.

Un effort supplémentaire permet d’atteindre le sommet du Rocher révélant une vue d’ ensemble du site et un spectaculaire panorama sur les rizières environnantes.